Allez au contenu, Allez à la navigation

RSS

DPhIEE - Physics Instrumentation Environment space

Missions

Le Département Physique, Instrumentation, Environnement, Espace (DPhIEE) met à profit son approche  pluridisciplinaire et sa connaissance approfondie de la physique pour concevoir des instruments et  dispositifs innovants pour la mesure de grandeurs physiques ou la réalisation d’équipements dédiés, ainsi que pour étudier certains environnements aérospatiaux et leurs conséquences sur les systèmes embarqués.

Le département DPhIEE intervient sur l’ensemble des domaines de l’aéronautique, de l’espace et de la défense. Il contribue plus précisément à développer de nouveaux instruments inertiels pour les applications
de guidage ou de navigation de mobiles, de géodésie ou encore pour des expériences de physique fondamentale. Il s’appuie à la fois sur sa très grande expertise en accélérométrie ultrasensible, les principes d’interférométrie atomique ou encore les micro/nano technologies pour proposer de nouveaux instruments adaptés aux applications visées et à leurs environnements de mesure.

Il imagine et réalise aussi les instrumentations nécessaires et les techniques de mesure associées pour la caractérisation métrologique des écoulements, réactifs ou non, des plasmas, de l’atmosphère et de l’espace. Il maîtrise les techniques de spectroscopie optique et dispose de technologies particulièrement pertinentes, comme les sources laser accordables OPO (oscillateur paramétrique optique), les détecteurs de particules, les capteurs de champs électriques, les capteurs en couches minces pour mesures en environnement sévère. Sur ces bases, le département développe aussi des instruments pour l’analyse locale ou à distance des gaz (LIDAR, photoacoustique,...) et des dispositifs spatiaux comme des sources de plasma et des propulseurs électriques.

Le DPhIEE étudie par ailleurs certaines composantes et effets des environnements spatial et atmosphérique. Les principaux sont la foudre et son impact sur les aéronefs, l’environnement spatial et ses effets sur les matériaux et composants électroniques, ainsi que la charge et la contamination des satellites en résultant.

Dans ces cas son cœur de métier est la physique de ces environnements et de leurs interactions avec les systèmes embarqués. L’objectif est de connaître, comprendre, prédire, modéliser et simuler ces environnements et leurs effets sur les satellites ou les aéronefs, en couvrant autant que nécessaire
tout le spectre, de la R&T à la réalisation de tests de qualification, ou au moins à leur spécification.

Other scientific departments