Allez au contenu, Allez à la navigation

RSS

A la une

11.03.2015 - Sciences de la Terre

Grâce aux accéléromètres ONERA, les prouesses de la mission GOCE

Un an après que le satellite GOCE (ESA) eut fini sa mission dans l'atmosphère, les scientifiques ont révélé les progrès réalisés dans la compréhension des courants océaniques.

Grâce au gradiomètre, instrument au coeur de la mission ESA GOCE (2009‐2012) intégrant six chaines accélérométriques développées et réalisées par l’ONERA, les scientifiques ont obtenu des cartographies de variations de gravité d’une précision incomparable. Les résultats ont été présentés fin 2014 à l’UNESCO à l’occasion du 5e workshop international des utilisateurs des données GOCE.

Des informations ont été obtenues dans de nombreux domaines comme la circulation des océans, l'unification des référentiels géodésiques ou certains mouvements profonds de la Terre…

Un nouveau modèle de circulation des courants océaniques issu des données GOCE a pu être déterminé, fournissant la carte globale la plus précise jamais obtenue. Il a été validé grâce aux mesures de bouées in-situ.

Les données de GOCE permettent un progrès important pour les modèles numériques de la Terre (Océan, Atmosphère, Terre solide...) utilisés pour la prévision de l’évolution du climat.

Circulation dans les Océans d'après Goce
Vitesse des courants océaniques en cm/s dérivée des données GOCE
 

Voir également :