Allez au contenu, Allez à la navigation

RSS

A la une

08.10.2015 - Instrumentation optique

L’optique adaptative ONERA de SPHERE permet une découverte publiée dans la revue Nature

Un phénomène très surprenant, observé au VLT, est rapporté dans la revue scientifique Nature du 8 octobre 2015. Des ingénieurs-chercheurs de l’ONERA y sont associés, en tant que responsables du système "anti-turbulence atmosphérique" de l’imageur Sphere.

Les astronomes européens travaillant avec le  Very Large Telescope (VLT, ESO) ont fait une découverte très inattendue grâce aux images à haut contraste et à la résolution inégalée de l’instrument Sphere :  dans notre Voie lactée, il y a une étoile d’où semble s’échapper à très grande vitesse – 40 km/s - des structures à caractère ondulatoire.  

Les américains du HST (Hubble Space Telescope, NASA) sont associés à cette découverte car, à partir d’images archivées  en 2010 et 2011 – de moins bonne qualité que celles de Sphère,  des évolutions ont pu être mesurées. Ce phénomène reste  un mystère total pour les astronomes.


Etrange phénomène autour de l’étoile AU Microscopii ©ESO

Après 10 ans de développement, l’intégration de Sphere en 2014 au VLT a été parfaitement réussie. Le système d’optique adaptative, dont l’ONERA est responsable - est au cœur de l’instrument.  La correction en temps réel des effets néfastes de la turbulence atmosphérique est en effet une des clés des performances hors norme de Sphere.

Depuis janvier  2015, l’instrument  est ouvert à la communauté astronomique mondiale et les découvertes s’enchainent avec plus de 15 publications déjà parues et autant à venir dans les prochains mois. A l’image de cette  découverture inattendue publiée dans Nature, Sphere s’apprête à améliorer, voire à bouleverser la vision actuelle de la formation et de l’évolution des systèmes planétaires. 

SPHERE VLT optique adaptative ONERA
Sphere au VLT - Crédit JF Sauvage ONERA

 

Après le succès du VLT avec Sphere,  l’ONERA se lance dans le défi encore plus grand de la conception et la mise en œuvre du système d’optique adaptative de l'E-ELT (European Extremely Large Telescope, 39 mètres de diamètre). Voir le communiqué de presse ONERA/CNRS  du 8 octobre 2015 "Observation astronomique : le CNRS et l’ONERA renforcent leur collaboration pour relever les défis du futur E-ELT"

 

Ressources


Un oeil sur les autres mondes par CNRS