Allez au contenu, Allez à la navigation

RSS

A la une

19.02.2016 - Instrumentation optique

L’ONERA offre son imagerie haute résolution aux médecins de l'Institut de la Vision

Le projet LIGHT4DEAF, qui vise à lutter contre le syndrome de Usher (surdité et cécité conjointes), vient d’être lancé. Il s’appuie sur une approche innovante, unissant chercheurs et spécialistes multidisciplinaires. L’ONERA mettra à disposition son expertise en instrumentation optique et laser de rang mondial

Le kick off  du projet LIGHT4DEAF a eu lieu jeudi 18 février à l’Institut de la Vision à Paris. Il vise à lutter contre le syndrome de Usher (USH), qui se caractérise par une atteinte de l’audition et une perte progressive de la vision, entraînant surdité et cécité.  L’USH touche environ une personne sur 20 000.

Cette initiative sans précédent mobilisera une équipe multidisciplinaire de scientifiques, ophtalmologistes, ORLs, experts en sciences cognitives et sciences humaines dans un effort commun visant à répondre aux besoins cliniques non satisfaits des patients USH. Le projet vise à limiter ce handicap multi-sensoriel, notamment par la préservation ou la restauration des fonctions visuelles (thérapie génique corrective, neuro-protection, prothèses rétiniennes et opto-génétique).

L’ONERA valorise ainsi son expertise en systèmes d'optique adaptative* à haute résolution pour l'astronomie et le spatial en la mettant au service de l'imagerie ultra précise de la rétine humaine, dans un projet à fort impact sociétal.

Les médecins pourront mieux comprendre les mécanismes fins du syndrome de Usher et quantifier l’apport des thérapeutiques proposées dans le cadre du projet.

LIGHT4DEAF fait partie des quatre lauréats du Programme d’investissement d’avenir « 1 » sélectionnés par le ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et le Commissariat général à l’investissement (29 candidats ont répondu à l’appel à projets « Recherche hospitalo-universitaire en santé »). LIGHT4DEAF est doté d’un budget de 9,5 M€ dont 1 M€ pour l’ONERA et se déroulera sur 5 ans.

 


Flux sanguin dans les capillaires rétiniens par onera
Caméra rapide à 200 Hz dans un champ de vision de 3° par rapport au centre de l'iris, soit 1 mm.
Le flux sanguin dans les vaisseaux est ralenti 10 fois

 

photorécepteurs rétiniens
Image des photorécepteurs rétiniens  (points blancs).


Banc d'instrumentation optique installé par l'ONERA à l'Institut de la Vision

--

*L'optique adaptative est une technique qui permet de corriger en temps réel les déformations des rayons lumineux (ou plus exactement du front d’onde), dues au mouvement ou à la turbulence dans le milieu transparent, grâce à un miroir déformable.

Contact : serge.meimon \@/ onera.fr