Allez au contenu, Allez à la navigation

RSS

A la une

16.04.2015 - Formation par la recherche

Prix des doctorants ONERA 2015

La remise des prix des doctorants de l'ONERA s’est déroulée le 10 avril 2015, au centre de Palaiseau. Quatre doctorants en fin de thèse ont été récompensés, soit un par branche scientifique.

Chaque année, au printemps, le prix des doctorants est attribué à un thésard en fin d'exercice, dans chacune des quatres branches scientifiques de l'ONERA. Pour cela, un jury scientifique audite l’ensemble des doctorants de troisième année lors des "journées des doctorants" qui se sont déroulent  en début d'année.

Cette cinquième édition a permis encore une fois d’apprécier la grande qualité des thèses à l’ONERA, et de récompenser quatre de leurs auteurs. La cérémonie a été l'occasion de rappeler que ces travaux contribuent de façon très notable à la préparation des activités futures dans tous les domaines d'activité de l'ONERA.

Voici, par branche, les lauréats 2015 :

Branche Matériaux et structures

Thomas Fourest pour "Développement et validation d'un modèle Rayleigh-Plesset confiné pour la simulation du coup de bélier hydrodynamique dans les réservoirs de carburants".

Branche Mécanique des fluides et énergétique

Nicolas Renard  pour "Simulations avancées de couches limites à grands nombres de Reynolds".

Branche Physique

Paul Chevalier pour "Hyperfocalisation de la lumière par structuration sub-longueur d’onde".

Branche Traitement de l'information et systèmes

Loïc Brevault pour "Optimisation multidisciplinaire sous incertitudes - application à la conception d'un lanceur".

Lors de la remise des prix, le président de l'ONERA Bruno Sainjon a rappelé que depuis la première édition du Prix des Doctorants en 2011, 30 % des lauréats avaient été embauchés à l’ONERA, ce qui est une preuve de l’importance que l’ONERA attache à sa mission de formation par la recherche et à la détection de nouveaux talents.

 


Les quatre lauréats du prix 2015 des doctorants ONERA : Loïc Brevault, Nicolas Renard, Thomas Fourest, Paul Chevalier