Allez au contenu, Allez à la navigation

RSS

DAFE - Aérodynamique fondamentale et expérimentale

La génération de la turbulence par la rotation

L’effet de la rotation sur la turbulence est un sujet de fond traité au DAFE, de façon intermittente, depuis plusieurs décennies du fait de l’existence d’une soufflerie basse vitesse dédiée à la génération d'écoulements en rotation, la soufflerie R4Ch. Le problème des effets de la rotation est au centre de nombreuses applications aéronautiques, à commencer par celles qui mettent en jeu les tourbillons. Dans le cas d’un tourbillon isolé, comme nous avons contribué à le montrer par le passé, la turbulence ne se développe pas car le champ de base est stable. Comme exemplifié plus haut, c’est la dynamique coopérative entre plusieurs tourbillons qui domine alors les applications (tourbillons de sillages, tourbillons de jeu…). Mais la rotation peut aussi devenir un facteur de production de turbulence dans deux situations d’intérêt aéronautique :

Le premier cas concerne les tourbillons fortement 3D induits par une forte variabilité de la circulation du tourbillon, comme sur une aile d’avion de combat (aile delta). Le second correspond à la mise en rotation d’un jet classique. Nos avancées dans les domaines de la stabilité hydrodynamiques et de la PIV nous ont permis de lancer des études sur ces sujets.

Autres Départements Scientifiques