Allez au contenu, Allez à la navigation

RSS

Décollement d'écoulement en tunnel hydrodynamique

Lorsqu'une paroi s'incurve rapidement, comme la vitre arrière d'une voiture, l'écoulement ne peut pas suivre la paroi. On a alors ce qu'on appelle un décollement, l'écoulement quittant la paroi. Les décollements se rencontrent dans de nombreuses applications aéronautiques et limitent le domaine de vol d'un avion ou la plage de fonctionnement d'un moteur. Il est donc important de bien les comprendre et de pouvoir bien les prévoir.

copyright © ONERA 2006 - Tous droits réservés Ecoulement massivement décollé dans le tunnel hydrodynamique Thales situé au centre Onera de Toulouse
copyright © ONERA 2006 - Tous droits réservés
Ecoulement massivement décollé dans le tunnel hydrodynamique Thales
situé au centre Onera de Toulouse

Le cas présenté sur la photo correspond à une expérience menée dans le tunnel hydrodynamique Thalès, c'est-à-dire en étudiant un écoulement d'eau. Le décollement conduit, au voisinage des parois latérales du tunnel, à la formation d'un tourbillon qui est visualisé en injectant des micro bulles d'air (sur le cliché ci-dessus) ou des filets fluides colorés. Des mesures dans l'écoulement (champs de vitesse, pressions à la paroi...) fournissent des données pour valider les méthodes de calcul développées pour prévoir ces écoulements complexes.

Détail de la rampe servant à provoquer le décollement
Détail de la rampe servant à provoquer le décollement

30.11.2006