Allez au contenu, Allez à la navigation

RSS

Image radar SAR

En technique radar, la résolution angulaire d'une antenne est inversement proportionnelle à sa taille.

La technique SAR, pour Synthetic Aperture Radar, soit Radar à synthèse d'ouverture, exploite le déplacement de l'antenne pour former une antenne "de synthèse" de dimension plus importante, et donc d'une résolution angulaire plus élevée que la même antenne, immobile. La grande antenne est reconstituée par traitement du signal.

Dans notre exemple, les antennes émettrice et réceptrice sont embarquées à bord d'un même avion. Leur dimension est de l'ordre de la dizaine de centimètres. La grande antenne "virtuelle", qui permet d'obtenir les images de cette page a pour longueur environ soixante mètres.

Sur l'image SAR présentée ici, chacune des trois couleurs correspond à une polarisation2 de l'onde émise et une polarisation de l'antenne de réception particulière choisies pour mettre en évidence le type d'interaction entre l'onde radar incidente et la surface rétrodiffusante.

Ainsi les zones apparaissant en marron sont plutôt des zones de sols nus, alors que les zones vertes correspondent à des surfaces de végétation.

Les points bleus indiquent la présence de bâtiments ou de structures artificielles.

L'utilisation d'ondes radar rend l'obervation possible quel que soit le temps et même de nuit.

Lexique

  • Radar à synthèse d'ouverture (SAR)
    Technique radar qui exploite le déplacement de l'antenne pour obtenir une résolution angulaire bien supérieure à celle d'une antenne immobile. La résolution angulaire d'une antenne est inversement proportionnelle à sa taille, nécessairement réduite à bord d'un avion.
  • Polarisation
    Orientation du champ électrique de l'onde électromagnétique.

 

01.07.2004