Allez au contenu, Allez à la navigation

RSS

Centre de Lille

Ancrage régional et diversification

Une forte intégration dans l’écosystème régional

CISITL’ONERA a eu une implication soutenue dans le projet phare CISIT (www.cisit.org) dans les domaines des transports (dynamique rapide et mécanique des fluides) sur le CPER 2007-2014, et est partie prenante du projet ELSAT2020 (Écomobilité, Logistique, Sécurité et Adaptabilité dans les Transports à l’horizon 2020).

Depuis 1997, les liens avec le tissu universitaire local se sont considérablement renforcés :

  • Dans le domaine des structures, laboratoire commun avec le Laboratoire d'Automatique, de Mécanique et d'Informatique industrielles et Humaines (LAMIH) de Valenciennes
  • Dans le domaine de la mécanique des fluides, membre de la plateforme de souffleries CONTRAERO, dédiée au contrôle d’écoulements et à la métrologie optique, associant les laboratoires LML, TEMPO et IEMN et leurs tutelles (CNRS, Lille 1, Ecole Centrale de Lille, UVHC, ISEN)

L’ONERA Centre de Lille contribue également à la formation. Le Centre de Lille accueille en permanence environ 5 doctorants. Ses ingénieurs enseignent dans les universités et écoles d’ingénieur régionales. Chaque année, c’est également une dizaine de stagiaires de l’enseignement supérieur qui sont accueillis au sein du centre de Lille.

Une tradition de diversification

Au delà du secteur AED (Aéronautique, Espace, Défense), le centre de Lille a une tradition de diversification, héritée du très fort ancrage régional de l’ex IMFL (Institut de Mécanique des Fluides de Lille). Aujourd’hui comme hier, un volant d’activité significatif est réalisé au profit d’entreprises du nord de la France essentiellement dans les domaines de l’énergie, de l’agro-alimentaire, des industries sidérurgiques et verrières ou du transport terrestre. Le projet de création d’une structure de maturation technologique ONERA Tech illustre la volonté d’aller plus loin encore dans l’ancrage régional du Centre ONERA de Lille.