Allez au contenu, Allez à la navigation

RSS

Centre de Lille

Historique de la présence ONERA dans le Nord-Pas de Calais

Les débuts: 1934-1944

L'Institut de Mécanique des Fluides de Lille (IMFL) est créé en 1930 par décret présidentiel du 26 mars. Il doit constituer un centre d'enseignement supérieur et de recherches scientifiques dans les domaines de l'aérodynamique. L'inauguration officielle de l'IMFL a lieu le 7 avril 1934.

Premiers pas à l'ONERA: 1946-1950

C'est en septembre 1946 que l'ONERA, qui vient d’être créé, prend la succession de l'Université de Lille dans son contrat avec le Groupement des Recherches Aéronautiques pour la gestion de l'IMFL. En 1950, l'IMFL ne compte que 10 personnes.

La tutelle du ministère de l'éducation nationale: 1950-1967

Elle s'exerce à partir de septembre 1950. C'est en 1955 que naît le projet de construction de l'actuelle soufflerie verticale SV4 destinée à l'étude de la vrille débutante. Les premiers essais industriels s'y dérouleront en 1966. La construction du B5 commence en 1961. L'installation permettra d'évaluer l'influence des rafales atmosphériques verticales sur le vol des avions.

Autonomie et essor de l'IMFL: 1967-1983

En 1967, la SV4 est inaugurée, le premier centre de calcul numérique et deux ateliers spécialisés pour la fabrication de maquettes d'avions voient le jour. En 1968, l'IMFL devient une Unité d'Enseignement et de Recherche (UER) de l'Université des Sciences et Techniques de Lille. Des axes de recherches dans le domaine de la mécanique des structures se développent. Les compétences pluri-disciplinaires de l'IMFL s'affirment: mécanique des fluides, du vol, des structures et fabrication de maquettes se côtoient désormais.

L'IMFL et l'ONERA: 1983-1997

Le décret no83-21 porte attribution de l'IMFL à l'ONERA. Durant cette période, la superficie de l'établissement va passer de 6000 à 20000m². Cette extension s'accompagne de la construction d'un bâtiment pour l'aérodynamique. Il abrite des laboratoires consacrés aux mesures dans les écoulements fluides: interférométrie, PIV… En mécanique des structures, les recherches expérimentales dans les domaines du crash et des lois de comportements des matériaux s'intensifient. De nouveaux concepts de rotors optimisés d'hélicoptères sont à l'étude. Cette époque marque également une diversification des activités maquettes compte tenu des demandes des départements aérodynamique et structures. L'intégration de l'IMFL dans le contexte régional se développe par le biais de liens tissés avec la Région, les université de Lille et Valenciennes et par des activités au profit du tissu industriel régional.

En 1997, l’IMFL est devenu ONERA Centre de Lille avec la réoganisation de l’ONERA en départements multi-sites. Le Centre de Lille accueille 4 entités de production technique et scientifique, correspondant à 4 de ces départements. De nouveaux laboratoires ont vu le jour depuis 1997 : une installation d'essais en vol libre de grandes dimensions (B20), un hall d'essais industriels et un laboratoire spécifique pour l'étude du crash des structures. Le rapprochement du service maquettes avec les départements des grandes souffleries de l’Onera dans le cadre de prestations complètes « maquette + essai » pour des clients industriels donne lieu à de nouveaux investissements (prototypage rapide, UGV). Ce développement très important des moyens d'essais et de calcul du Centre sont le fruit des investissements de l'ONERA et du fonds de développement régional (FEDER). 

En savoir plus

Biographie - Marie-Joseph Kampé de Fériet
Premier directeur de l'Institut de Mécanique des Fluides de Lille

Biographie - André Martinot-Lagarde
Directeur de l'Institut de Mécanique des Fluides de Lille