L'ONERA de A à Z

Basse vitesse

Basse vitesse

  • 1 Moyens

    Souffleries de recherche basse vitesse de taille intermédiaire (L1, L2, SV4. Petites souffleries de recherche basse vitesse (SCL FC, SCL PIV, S45
  • 2 Eole, un démonstrateur d'aéronef automatisé et réutilisable pour la mise en orbite de nano-satellites

    Quatre vols d'une durée moyenne de 20 minutes chacun à basse vitesse, avec ou sans fusée expérimentale, ont été réalisés, après obtention d'un laissez passer de la Direction Générale de l'Aviation Civile, depuis l'aérodrome de Saint Yan (71).Ils ont permis de tester les performances d'Eole dans plusieurs domaines de vol comme son comportement au décollage et à l'atterrissage
  • 3 Objectif 2050 : 65 % de réduction du bruit perçu des avions en vol

    La soufflerie" anéchoïque" Cepra19 est un lieu de vérification expérimentale des études sur le bruit à basse vitesse. Les grandes souffleries de l'ONERA comme S1MA à Modane s'équipent pour intégrer cet aspect de la performance aéronautique
  • 4 Vol libre sous tension

    Ce dispositif est dimensionné actuellement pour le domaine des basses vitesses (0- 35m/s) et est installé dans la soufflerie verticale de l'Onera à Lille. Photo Patrick Galabert -© ONERA 2006
  • 5 Le ravitaillement en vol des hélicoptères à l'épreuve dans la soufflerie F1

    En mars 2016, sur le site ONERA du Fauga Mauzac (31), une des maquettes de développement de l'A400M a pu être remise en situation d'essais dans la grande soufflerie pressurisée basse vitesse F1. Les résultats observés ont été concluants. Certaines pistes d'amélioration ont été identifiées
  • 6 Premiers vols d'Eole, démonstrateur d'un aéronef automatisé et réutilisable pour mettre en orbite des nano-satellites

    Quatre vols d'une durée moyenne de 20 minutes chacun à basse vitesse, avec ou sans fusée expérimentale, ont été réalisés en octobre dernier depuis l'aérodrome de Saint Yan (71).Ils ont permis de vérifier les bonnes performances d'Eole. Cette étape cruciale a été franchie après quatre années de recherche sur le principe du lancement aéroporté (2005 2009) suivies de quatre autres années pour développer le démonstrateur Eole (2009 2013).Celui -ci connaîtra courant 2014 d'autres campagnes d'essais, qui permettront de valider son comportement sur l'ensemble de son domaine de vol et les systèmes de pilotage guidage requis pour les futurs vols automatiques
  • 7 1963 à 1983 - L'expansion

    Elle fut capitale pour définir la forme des ailes, les entrées d'air des moteurs, les tuyères propulsives, le vol à basse vitesse, et l'étude de l'effet de sol à l'atterrissage. Essai à basse vitesse d'une demi maquette à l'échelle 1/12
  • 8 Les éoliennes, des ordinateurs aux champs

    Cependant, l'aérodynamique des éoliennes est très différente de celle des hélicoptères: les éoliennes tournent à basse vitesse, si bien qu' elles ressentent davantage les turbulences atmosphériques. "Les vents variables créent de nombreuses variations à différentes échelles, ce qui modifie l'aérodynamique locale, observe le chercheur
  • 9 Indésirable traînée

    De plus, si les appareils évitent les décollements de la couche limite en croisière, des progrès restent à faire dans les conditions de vol hors adaptation et notamment aux basses vitesses. Les deux bouts d'ailes de droite comportent des dispositifs
  • 10 Le choix de la technologie des lasers à fibre

    Rappelons que pour connaître leur vitesse, les hélicoptères sont équipés aujourd' hui de sondes pneumatiques qui, à basse vitesse, sont perturbées par le flux du rotor. D'où l'idée d'utiliser l'anémométrie laser à 1 5 micron, une technique puissante qui permet d'effectuer une mesure de vitesse absolue, qui plus est à distance et de manière non intrusive