Projet ANIMA au Parlement européen

Le projet ANIMA, piloté par l’ONERA, a été présenté au Parlement européen mardi 6 mars 2018, devant une cinquantaine de députés. Projet lancé par l'EREA dans le cadre du programme Future Sky, il concerne les pratiques de gestion de l’impact du bruit autour des aéroports.

La présentation de ce projet par son coordinateur, Laurent Leylekian, a constitué le sujet principal d’un « petit-déjeuner » organisé par Merja Kyllönen, députée européenne finlandaise, membre de la Commission des Transports et du Tourisme du Parlement européen et ancienne ministre des transports de son pays.

ANIMA - « Aviation Noise Impact Management through Novel Approaches » - a démarré en octobre 2017 avec le soutien de la Commission européenne.

La rencontre s’est poursuivie par des présentations de MM. Philippe Lenne et Marco Paviotti, représentants de la Commission européenne – respectivement de la Direction des Transports et de l’Environnement. Mme Dominique Lazarski a quant à elle fait part des préoccupations des riverains au nom de l’UECNA, association européenne « contre les nuisances de l’aviation ». Elle a été relayée par Mme Raquel Sánchez, maire de Gavà (Espagne) qui a illustré les problèmes évoqués par le cas emblématique de sa ville, limitrophe de l’aéroport de Barcelone.


 

Cette réunion a souligné le fort niveau d’attente sociétale ainsi que les espoirs suscités par des projets de recherche tels qu’ ANIMA.

Dès le début des années 2000, l’ONERA a mené  des travaux de recherche avec ses partenaires industriels et académiques en vue de réduire les nuisances sonores des aéronefs. Son expertise en aérodynamique, en aéroacoustique et en combustion lui permettent de travailler sur les différentes sources de bruit. L’ONERA peut aussi s’appuyer sur ses essais expérimentaux et ses numériques. Depuis quelques temps, l’ONERA s’affirme également sur la thématique du bruit perçu comme l’illustre le projet ANIMA.

De gauche à droite, Inés Ayala Sender (députée européenne, PSE, Espagne), Laurent Leylekian (ONERA), Raquel Sánchez (Maire de Gavà), Merja Kyllönnen (députée européenne, GUE, Finlande) et Daniele Violato (Inea - Agence exécutive pour l'innovation et les réseaux)

Back to the list