Vent nouveau sur les souffleries : un nouveau directeur

Depuis octobre 2019, les souffleries de Modane-Avrieux, un des fleurons de l’ONERA, ont un nouveau directeur. Connues et reconnues en Europe voire au niveau international, elles ont vu passer ce que l’industrie aéronautique a conçu de plus célèbre : la précision de ces installations et la très haute technicité de ses personnels permettent en effet de tester les concepts dans des conditions optimales.

Les investissements et le soutien de l’Etat, ainsi que la forte détermination de l’ONERA de maintenir ses souffleries au meilleur niveau, gagent que l’histoire ne s’arrêtera pas là!

Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure de Mécanique et d’Aérotechnique de Poitiers, Pascal Crozier a rejoint l’ONERA en 1990 en tant que responsable d’essai.

La science et la technique avant le management

ONERA - soufflerie S1MAJusqu’en 2007, il enchaîne les campagnes d’essai notamment sur les rotors d’hélicoptères et convertibles, des essais complexes impliquant des technologies novatrices, une caractéristique du travail à l’ONERA : pour les besoins industriels, le développement de techniques de pointe, permises par la maîtrise totale des disciplines par les ingénieurs de l’ONERA. Il a notamment participé aux essais du rotor ERATO, précurseur du rotor « silencieux » du H160 d’Airbus hélicoptère.

En 2007, sa carrière s’oriente vers le management et il prend la tête de l’unité des souffleries de Modane, unité de 40 personnes en charge du maintien en conditions opérationnelles des 7 souffleries et bancs d’essai du centre. Il conduit alors des opérations lourdes de modernisation, notamment sur la grande soufflerie S1MA, avec la mise en point d’une régulation de Mach très performante.

En 2013 il est nommé adjoint au directeur des souffleries de Modane.

Des défis de taille mais enthousiasmants

Son objectif premier sera de consolider la place des souffleries ONERA de Modane dans le concert des leaders mondiaux des essais en souffleries, pour permettre à la DGA et aux industriels, mais aussi aux chercheurs de l'ONERA, de répondre aux défis des futurs programmes, et ainsi assurer l’avenir à long terme du centre d’essai. Un objectif majeur encouragé par la Ministre des Armées elle-même lors de sa visite de l’ONERA en janvier 2019, puisqu’elle annonçait un prêt exceptionnel de 47 millions d’euros de la Banque Européenne d’Investissement pour moderniser le parc de souffleries de l’ONERA : « L’ONERA est à la pointe de la recherche aéronautique européenne et même mondiale dans plusieurs domaines. Grâce ces investissements supplémentaires, je sais qu’il le demeurera ».

Pascal Crozier de préciser : « Ces financements importants, obtenus dans le cadre du projet ATP, permettront d’assurer la pérennité des installations sur les quinze prochaines années et de réaliser des ruptures techniques fortes en termes de chaine de mesure (miniaturisation et extension des bandes passantes) et de techniques d’essai (acoustique, PSP, PIV…) »

Il souligne également que les souffleries de Modane disposent d’un atout clé, d’un autre ordre, humain cette fois : des équipes compétentes et motivées.

Back to the list