Electromagnétisme

PEA CERBERE : Un ballon captif qui mesure l’environnement électromagnétique

Le démonstrateur aérien CERBERE (Capacité expérimentale ROEM pour ballons et aérostats légers), qui mesure l’environnement électromagnétique, a été expérimenté près de Lorient en Bretagne en juin 2019.

Le PEA CERBERE, conduit par INEO Défense et l’ONERA pour la DGA, a pour objectif de démontrer les performances d'une solution ROEM (Recueil du renseignement d’Origine ElectroMagnétique) sur un porteur de type ballon captif.

Les forces armées sont en effet confrontées de plus en plus sur le terrain à une densité accrue d’émissions électromagnétiques, dues en particulier au développement des télécommunications. Il est devenu essentiel de les identifier à l’aide de moyens de détection et de localisation optimisés et innovants.

Prouver la faisabilité d’un tel système : tel est l’enjeu de l’étude expérimentale CERBERE. Après la phase d’étude et de développement, une campagne d'essai s’est déroulée sur deux semaines près de Lorient au-dessus d’un site d’entraînement de la Marine Nationale en juin dernier.

Embarquer un système ROEM sur un aérostat léger offre deux avantages :

  • Placés en altitude, les capteurs électromagnétiques sont moins contraints par les effets de masques liés au terrain (arbres, bâtiments et rotondité de la Terre). Ils gagnent ainsi en capacité et portée de détection.
  • Un ballon offre une permanence de très longue durée en altitude, à un coût moindre que celui d’une flotte d’avions ou de drones.
 

Essais en juin 2019

Alors qu’INEO Défense était responsable du développement matériel et logiciel ainsi que du fonctionnement de la charge utile ROEM, l’ONERA (DEMR) a pris en charge toute la logistique des essais (installation, vol ...) avec le sous-traitant CNIM AIR SPACE pour le pilotage. L’ONERA a étudié aussi l’ensemble des aspects porteur, conçus les réseaux d'antennes et certains algorithmes de traitements spécifiques, capitalisé par INEO Défense dans la charge utile.

 

L’approvisionnement du porteur a été fait par l’ONERA par appel d'offre gagné par AIRSTAR AEROSPACE qui a rejoint CNIM AIR SPACE en 2019.

Les 20 et 21 novembre derniers, Vincent GOBIN, chef de projet CERBERE (DEMR) présentait les résultats du démonstrateur CERBERE lors des 7e journées d'études ElectroMagnétisme et Guerre Electronique au nom d'INEO Défense, l'ONERA et la DGA.

Les résultats du projet seront pris en compte pour orienter les futurs programmes de renseignement et de guerre électronique conduits par la DGA au profit des armées.

 
 

 

Retour à la liste