L'ONERA de A à Z

Correction en temps réel

Correction en temps réel

  • 1 Le très haut débit avec des liaisons optiques sol-satellite ?

    En matière de optique adaptative, l'ONERA est à pointe de la recherche au niveau international sur cette technique de correction en temps réel des aberrations optiques. Aujourd' hui, les travaux de l'ONERA trouvent des applications dans des secteurs aussi variés que la défense
  • 2 L'optique adaptative ONERA de SPHERE permet une découverte publiée dans la revue Nature

    La correction en temps réel des effets néfastes de la turbulence atmosphérique est en effet une des clés des performances hors norme de Sphere. Depuis janvier 2015, l'instrument est ouvert à la communauté astronomique mondiale et les découvertes s'enchainent avec plus de 15 publications déjà parues et autant à venir dans les prochains mois
  • 3 Première découverte par VLT/SPHERE d'une exoplanète

    La correction en temps réel des images, grâce à miroir déformable qui corrige les effets de la turbulence atmosphérique plus de 1300 fois par seconde avec une précision nanométrique, a permis, entre autres prouesses technologiques, de faire cette découverte et d'accéder à toutes ces informations sur cette exoplanète
  • 4 Romain FETICK_invitation_soutenance

    L' optique adaptative (OA) est une correction en temps réel de la turbulence atmosphérique qui augmente considérablement la résolution du système. Cependant la correction d'OA dans la bande visible est seulement partielle
  • 5 L'optique de l'ONERA rayonne vers plusieurs secteurs

    L' optique adaptative permet de corriger en temps réel les effets de la turbulence, notamment le basculement (variations de la ligne de visée... de la rétine en temps réel sur les patients, et de en déduire l'état d'avancement des... L'idée de l'optique adaptative est relativement simple, mais sa réalisation très difficile, ce qui explique qu' il a fallu attendre plusieurs dizaines d'années pour la mettre en pratique :il s'agit de déformer en temps réel un miroir dédié afin de compenser les défauts de phase introduits lors de la propagation de la lumière à travers la turbulence atmosphérique