L'ONERA de A à Z

Atomes froids

Atomes froids

  • 1 Atomes froids : première source laser transportable

    Développer de nouveaux instruments de navigation inertielle utilisant la technologie des atomes froids, tel est l'un des objectifs plus ambitieux fixé au Département Mesures Physiques (DMPH) de l'Onera... Alexandre Bresson connaît bien le sujet" atomes froids... La différence est que ces équipes s'intéressent essentiellement à la physique fondamentale des atomes froids et à quelques applications métrologiques ultimes (horloges atomiques, etc.) au contraire des chercheurs de l'Onera qui se concentrent plus particulièrement sur les applications opérationnelles qu' il est permis d'envisager
  • 2 Une première pour un accéléromètre à atomes froids

    Il consiste en la réalisation d'un double interféromètre à atomes froids à deux espèces- potassium et rubidium... Les atomes de rubidium soumis à la mesure sont agrégés dans un vide poussé sous la forme d'une boule froide de quelques millimètres de diamètre
  • 3 L'ONERA au Forum Innovation DGA 2016

    A la clé, une belle reconnaissance pour l'ONERA, représentant de la recherche amont, choisi pour être sur le parcours du Ministre de la Défense, pour présenter son gravimètre à atomes froids... REPCOAT sur la réparation des matériaux (Réparation locale par le procédé LPPR de barrières thermiques endommagées sur composants de turbine), FLOAT sur la liaison optique en environnement marin (Faisabilité liaison optique en atmosphère turbulente) et GIRAFE sur la gravimétrie à atomes froids (Gravimètre interférométrique de recherche à atomes froids, embarquable
  • 4 271115 Fabien Theron

    gravimètre à atomes froids et d'un système laser télécom doublé pour des applications embarquées Fabien THERON Ce travail de thèse présente le développement d'un dispositif expérimental permettant de mesurer deux composantes du gradient de pesanteur... Ces grandeurs sont déterminées en mesurant l'accélération d'atomes froids de rubidium, en chute libre dans vide, par interférométrie atomique
  • 5 L'ONERA invente avec le SHOM la cartographie de pesanteur à précision "atomique"

    GIRAFE (puis GIRAFE2) -Gravimètre interférométrique de recherche à atomes froids, embarquable- est un projet soutenu par la Direction générale de l'armement depuis neuf ans... La gravimétrie à atomes froids repose sur l'interférométrie atomique, où sont exploitées les propriétés quantiques de la matière
  • 6 De la mesure du temps à celle des accélérations

    "Nous travaillons aussi à optimiser le refroidissement des atomes, en menant des simulations des pièges magnéto optiques dans lesquels ils sont ralentis. ".Enfin, autre parallèle avec les horloges à quartz, les principes mis en oeuvre dans les horloges à atomes froids peuvent être utilisés pour en faire des dispositifs inertiels
  • 7 Un pas important pour tester le principe d'équivalence à l'échelle atomique

    Alexis Bonnin, doctorant Onera, branche les derniers lasers du gravimètre pour la mesure comparée des accélérations des atomes froids de rubidium. Cette première mondiale marque une avancée très encourageante dans la perspective d'expériences différentielles dans l'Espace, dédiées à un test du principe d'équivalence 2 à l'échelle atomique
  • 8 Plasma au Palais

    "Les plasmas froids" (décharges électriques dans les gaz) -Les électrons ont une température supérieure à 10000 degrés... Ils peuvent alors acquérir une énergie suffisante pour arracher d'autres électrons aux atomes neutres résiduels, et ainsi se multiplier avant de être absorbés par l'anode... En réalité, les chocs entre les électrons et les atomes ou les molécules du gaz ne parviennent pas tous à libérer un électron
  • 9 Les promesses des nanotubes

    Il s'agit notamment du microscope électronique à balayage, dans lequel un faisceau d'électrons interagit avec les atomes des molécules que l'on observe, ce qui permet de récupérer des informations sur ces molécules. Cette technique ne permet pas de distinguer les atomes à, mais elle est très efficace pour reconnaître les nanotubes
  • 10 Einstein et l'accéléromètre

    L' extrême précision de ces instruments nécessite des précautions draconiennes: stabilité thermique de l'accéléromètre au millikelvin près, élimination des vibrations parasites, blindage magnétique, présence de micro propulseurs à gaz froid permettant de compenser les forces de surface du satellite et un pointage extrêmement stable