L'ONERA de A à Z

Sécurité du vol

Sécurité du vol

VOIR AUSSI : espace aérien
  • 1 Une expertise de renommée mondiale au service de la sécurité des vols

    Agir contre le givrage. Le givrage est le phénomène météorologique plus dangereux pour le transport aérien. L'ONERA a toujours étudié le phénomène sur les aéronefs et les moteurs: de abord grâce à conditions" naturelles" de ses souffleries alpines (mont Lachat, puis S1 Modane. A partir de
  • 2 Premiers_pas_VOS1_2015_10_15

    Masse limite de 2 kg: dictée par l'absence de D & A et par l'insuffisance de sécurité du vol ("navigabilité") 3. Pas de survol de population car insuffisance de sécurité du vol ("navigabilité") + distance de sécurité / habitations 4... conclusions La présence de population à proximité des réseaux ferré et électrique entraine des contraintes de sécurité de vol du véhicule aérien
  • 3 Des drones dans la cour des grands

    Objectif: apporter les éléments de preuve aux différents organismes concernés par la sécurité des vols, comme Eurocontrol (l' organisme en charge du contrôle aérien) ou l'Easa (Agence européenne de la sécurité aérienne, en charge de la certification des avions) d' ici quatre ans. Mais ces travaux devraient aussi servir de base aux futures réglementations sur les drones en présentant des procédures de coopération humain drone sûre
  • 4 Directions de programme

    The Smart Rotorcraft (mécanique du vol, la sécurité du vol, assistance au pilote. RF4
  • 5 Signature d'un accord stratégique Enac-Onera

    Les deux parties exploreront ensemble la conception de l'ATM futur, la sécurité des vols, le navigation par satellite (GNSS...), l'environnement et l'économie du transport aérien. L'Enac et l'Onera se concerteront pour agir dans ces domaines vis à vis de la DGAC (Direction générale de l'aviation civile) et des instances européennes
  • 6 Interactions humaines avec des systèmes de plus en plus automatisés

    Comme tout pilote d' aéronef, le pilote de drone doit assurer la sécurité du vol et notamment le" voir et éviter. Il doit pouvoir appliquer en connaissance de cause les instructions du contrôle aérien, et lorsque la séparation est de son ressort, maintenir son drone à distance de sécurité des autres appareils
  • 7 De l'air pour le trafic aérien

    La notion de contrat 4D provient du projet européen Ces contrats 4D sont calculés à avance, pour tous les avions, de manière à assurer la sécurité des vols. Ils peuvent cependant être recalculés en temps réel en cas de complication, par exemple un gros retard d'un avion au décollage
  • 8 Le système de prévention des collisions aériennes FLARM, sous brevet Onera, rendu obligatoire pour les planeurs

    En effet, dans de nombreux espaces aériens, ce principe qui est le fondement de la sécurité du vol repose simplement sur la perception par les pilotes de la situation aérienne autour de leur aéronef... Vendu environ 700 euros, facile à monter et consommant peu d'énergie, le Flarm est accessible à tous les clubs de vol à voile avec un retour sur investissement en matière de sécurité considérable
  • 9 DMPE - Multi-physique pour l'énergétique

    Ses activités sont tournées à fois vers l'amélioration des chambres de combustion (atomisation, allumage, instabilités de combustion) et la sécurité du vol en condition givrante. Sur ce dernier point MH participe à de nombreux projets nationaux ou Européen et mène des travaux en collaboration avec la NASA
  • 10 DTIS - Traitement de l'information et systèmes

    Ainsi l'ensemble de ses travaux participent à l'effort d' amélioration de la sécurité des vols en synergie de celle des performances en opération. L'unité dispose également d'un banc de prototypage système (Simulateur PycsHel), intégré au laboratoire de simulation LABSIM, lui permettant d'évaluer les appareils et systèmes qu' elle développe, allant jusqu' à la simulation pilotée et aux expérimentations en vol pour lesquelles elle s'appuie sur ses partenaires opérationnels (DGA EV, CEPA