L'ONERA de A à Z

Trafic aéroportuaire

Trafic aéroportuaire

  • 1 Un spécialiste du lidar récompensé

    Jean Pierre Cariou, ancien chercheur du département d'Optique théorique et appliquée de l'Onera (de 1984 à 2007), est devenu Directeur Recherche et Développement de Leosphere, une PME partenaire de l'Onera, dont la spécialité est l'étude de l'atmosphère grâce à lidar: suivi de la pollution en haute atmosphère, mesures météorologiques de nuages, de vent, d'humidité, amélioration du trafic aéroportuaire, recherche sur le changement climatique
  • 2 Annonce-Soutenance-these_AHallermeyer_v2

    I N V I T A T I O N Traitement du signal d'un LIDAR Doppler scannant dédié à la surveillance aéroportuaire Alexandre HALLERMEYER La croissance prévue pour les dix années du trafic aéroportuaire mondial. fait émerger de véritables défis technologiques pour permettre de densifier le trafic en une sécurité aérienne accrue
  • 3 La chasse aux tourbillons

    Pour diminuer les risques et optimiser le trafic aéroportuaire, il serait intéressant de savoir détecter ces tourbillons, ou mieux encore, de réduire leur intensité. La détection se fait à aide de lasers: un faisceau lumineux est envoyé et dans sa réflexion sont mesurées la vitesse des particules en suspension (aérosols
  • 4 Alexandre Sauvage / Leosphere

    D' autres applications pourraient encore voir le jour, pour l'amélioration du trafic aéroportuaire, ou dans la recherche sur le changement climatique, notamment pour mieux connaître les aérosols et les nuages. Qu' est -ce qui vous a amené à collaborer avec l'Onera
  • 5 L'Onera et l'environnement

    Cependant, les perspectives de développement du trafic aérien en Europe et au niveau mondial font apparaître un quasi triplement de la demande dans les vingt prochaines années... Cela impose d'être notamment en mesure de maîtriser l'impact environnemental du trafic aérien. Dans ce contexte de croissance du trafic aérien, le Conseil consultatif pour la recherche aéronautique en Europe[ ],relayé en France par le Conseil pour la recherche aéronautique civile[ ]a fixé des objectifs ambitieux de réduction de la consommation de carburant, des émissions polluantes et du bruit