Allez au contenu, Allez à la navigation

RSS

A la une

23.02.2015 - Aéroelasticité

Contrôle de l’effet des rafales : une première européenne à l’ONERA

Les équipes de l’ONERA ont réussi une démonstration de contrôle actif de charge à la rafale dans la soufflerie transsonique S3Ch de Meudon. Ce résultat est le fruit de plusieurs années de travail dans le cadre du projet européen JTI Clean Sky « Smart Fixed Wing Aircraft ».

Véritable première européenne en transsonique, les récents essais de contrôle en boucle fermée constituent une étape importante de démonstration de la réduction des charges induites par une rafale : des réductions de l’ordre de 70% ont été obtenues sur le niveau de réponse du premier mode aéroélastique de la maquette.

Ces travaux ouvrent de nouvelles perspectives en matière de conception de futurs avions, plus légers, plus sûrs, plus performants et moins polluants. Au sein de ses départements scientifiques, l’ONERA rassemble l’ensemble des compétences et des moyens nécessaires à ces avancées.

Le dispositif expérimental (réalisé avec la société Aviation Design) est composé d’une maquette aéroélastique (au 1er plan) et d’un générateur de rafales (au 2nd plan). La flèche illustre la propagation de la rafale. L’effet des champs de rafale sur les comportements aérodynamiques et aéroélastiques de la maquette a été analysé et les données expérimentales délivrées aux principaux partenaires de L’ONERA (Airbus et Dassault Aviation) aux fins de validation de leurs méthodes numériques.
Le dispositif expérimental (réalisé avec la société Aviation Design) est composé d’une maquette aéroélastique (au 1er plan) et d’un générateur de rafales (au 2nd plan). La flèche illustre la propagation de la rafale. L’effet des champs de rafale sur les comportements aérodynamiques et aéroélastiques de la maquette a été analysé et les données expérimentales délivrées aux principaux partenaires de L’ONERA (Airbus et Dassault Aviation) aux fins de validation de leurs méthodes numériques.

 

Résultats de contrôle pour Mach = 0.3 et 0.73 sur des réponses accélérométriques pour une perturbation rafale de type large bande
Résultats de contrôle pour Mach = 0.3 et 0.73 sur des réponses accélérométriques pour une perturbation rafale de type large bande

 


Essais de contrôle de réponse à la rafale. (mouvements sont ralentis 10 fois).
Ecoulement à Mach = 0.73, soit une vitesse proche des 900 km/h.