Allez au contenu, Allez à la navigation

RSS

A la une

06.02.2013 - Prix scientifique

Myriam Raybaut récompensée pour ses travaux sur la détection de polluants par laser

La Fédération française des sociétés scientifiques a remis le prix Edouard Branly à Myriam Raybaut, spécialiste en physique des lasers, pour le développement de dispositifs lasers appliqués à la détection de polluants.

Myriam RaybautMyriam Raybaut est ingénieure de recherche à l'Onera. Elle vient de recevoir le prix Edouard Branly pour ses travaux en physique ondulatoire sur le développement et l'application d’oscillateurs paramétriques optiques* (de type nesCOPO**) à la détection et à la mesure des polluants d’origine naturelle ou anthropique.

C'est en effet une des spécialités du laboratoire où travaille Myriam Raybaut - Sources laser et métrologie. Elle y développe des sources laser accordables et compactes sur mesure pour des applications innovantes. Car une fois "pompés" par des lasers adéquats, les OPO ont des propriétés spectrales très spécifiques : on peut accorder avec une grande résolution leur longueur d'onde à des valeurs comprises, par exemple, entre 1,5 et 4 µm. Ces sources ont en outre un fort potentiel de miniaturisation, ouvrant la voie à des systèmes d’analyse de gaz robustes et compacts.

Le « NesCOPO » miniature pour la détection de polluants, prêt à quitter les labos pour l'industrie
Le « NesCOPO » miniature pour la détection de polluants,
prêt à quitter les labos pour l'industrie

Cette propriété permet à ces sources lasers étendues dans l'infrarouge de pouvoir détecter dans l'atmosphère, y compris à l'état de trace, des polluants et des gaz à effet de serre comme CO2, CH4, SO2, N2O... Un transfert de cette technologie vers l'industrie est d'ailleurs en cours, avec la société Blue Industry and Science. L'Onera est également engagé dans des développements de lidars avec l'Esa et le Cnes, pour valider le potentiel de cette technologie appliquée à l'analyse des polluants atmosphériques depuis des satellites.

* Un OPO est un dispositif optique utilisant un cristal non-linéaire qui permet de transposer dans une autre gamme de longueur d’onde, de manière ajustable, la longueur d'onde d'un faisceau laser incident, constituant ainsi une source laser accordable.

Principe de l’OPO  (conversion non linéaire d’ordre 2). En modifiant l’orientation du cristal on fait varier la longueur d'onde du signal (en vert)
Principe de l’OPO  (conversion non linéaire d’ordre 2).
En modifiant l’orientation du cristal
on fait varier la longueur d'onde du signal (en vert)

** NesCOPO = Nested Cavity doubly resonant OPO ou OPO à cavités résonantes imbriquées - permettant une émission mono-fréquence sur une large plage spectrale