L'ONERA de A à Z

Grandes échelles

Grandes échelles

  • 1 RENARD Nicolas

    Branche MFE Prix doctorants ONERA 2015 Mieux comprendre les phénomènes aérodynamiques turbulents à grande échelle pour mieux les prendre en compte Simulations numériques avancées et analyses physiques de couches limites turbulentes à grand nombre de Reynolds Nicolas RENARD Nicolas RENARD Thèse soutenue le 8 janvier 2016 Ecole doctorale
  • 2 Davantage de précision pour les jets de moteurs aéronautiques

    [pour Simulation des Grandes Echelles] Technique de résolution des équations des écoulements turbulents, où les grandes échelles de mouvement sont résolues explicitement, alors que les petites échelles (taille inférieure aux mailles de calcul) sont modélisées par un terme de" viscosité tourbillonnaire
  • 3 La simulation du bruit du train d'atterrissage passe par la CFD*

    Les simulations aéroacoustiques sont donc basées sur des calculs d'écoulement (CFD), plus souvent basées sur la méthode de simulation des grandes échelles ou LES 2 (Large Eddy Simulation), ainsi que ses variantes hybrides RANS 3 /, LES telles que la ZDES 4 (Zonal Detached Eddy Simulation... [pour Simulation des Grandes Echelles] Technique de résolution des équations des écoulements turbulents, où les grandes échelles de mouvement sont résolues explicitement, alors que les petites échelles (taille inférieure aux mailles de calcul) sont modélisées par un terme de" viscosité tourbillonnaire
  • 4 Comprendre la turbulence à l'origine du bruit de jet

    Des mesures de vitesse par PIV stéréoscopique à haute cadence permettent d'observer la dynamique des grandes échelles de la turbulence dans un jet d'air, en soufflerie... L'installation- stéréoscopique- a pu mesurer les trois composantes de la vitesse dans un plan transverse à l'écoulement, autorisant ainsi l'accès par l'expérience à la dynamique instationnaire des grandes échelles de la turbulence
  • 5 Traitement de l'Information et Systèmes - TIS

    Les travaux de recherche s'adressent pour bonne part à la conception des systèmes aéronautiques et aérospatiaux, des systèmes de défense et de surveillance, de sécurité ainsi qu' au déploiement de ces systèmes dans des missions complexes, au traitement de données massives issues de capteurs embarqués et à l'élaboration de connaissances sur des phénomènes à grande échelle
  • 6 La chasse aux tourbillons

    L' Onéra conduit actuellement des essais à grande échelle, dans cadre de projets européens, afin de tester ces scénarios suggérés par la théorie. Visualisation des tourbillons par le rotationnel
  • 7 CHAPELIER Jean Baptiste

    Branche MFE Prix doctorants ONERA 2013 Mieux simuler la formation des tourbillons aérodynamiques pour mieux comprendre leurs évolutions Développement et évaluation de la méthode de Galerkin discontinue pour la simulation des grandes échelles des écoulements turbulents Jean... ED 039 (EDMI) -Mathématiques et Informatique Université de Bordeaux Titre de la thèse Résumé Cette thèse vise à développer et évaluer la méthode de Galerkin discontinue (DG) pour la simulation des grandes échelles) (LES des écoulements turbulents
  • 8 Sans titre

    Une des principales composantes est le bruit de jet, dont la partie à basse fréquence peut notamment être imputée au rayonnement acoustique directif des structures cohérentes de grande échelle engendrées par les instabilités dans la couche de mélange du jet... Mots clés :AEROACOUSTIQUE; BRUIT DE JET; JET TURBULENT; STRUCTURES COHERENTES DE GRANDE ECHELLE; ONDES D'INSTABILITE; EQUATIONS DE STABILITE PARABOLISEES; INTERACTIONS NON LINEAIRES
  • 9 DAVOUST Samuel

    Branche MFE Prix doctorants ONERA 2011 Etudier la turbulence pour mieux la contrôler Dynamique des grandes échelles dans les jets turbulents avec ou sans effets de rotation Samuel DAVOUST Samuel DAVOUST Thèse soutenue le 12 octobre 2011 Ecole doctorale... L'écoulement est caractérisé par PIV stéréoscopique, avec un recours à des acquisitions à haute cadence de manière à résoudre la dynamique des grandes échelles de la turbulence
  • 10 LEON Olivier

    Les structures cohérentes de grande échelle se développant dans la couche de mélange d'un jet semblent responsables de part importante du bruit observé en champ lointain, surtout dans les basses fréquences... Nous avons ainsi pu mettre en évidence quantitativement la contribution de ces structures turbulentes de grande échelle au bruit total rayonné par le jet