Allez au contenu, Allez à la navigation

RSS

A la une

28.10.2013 - Communiqué de presse

Graphène, nanotubes, microstructures … Eclairage sur une scientifique de haut rang : Annick Loiseau

A l’occasion de la première assemblée générale le 11 octobre 2013 en Suède du comité exécutif du projet européen graphène dont est membre Annick Loiseau, l’Onera met en lumière trois activités phares de cette scientifique exemplaire.
  • Flagship européen sur le graphène : Contact national de l’avant projet en 2011, avant d’être missionnée par le CNRS, Annick Loiseau est nommée membre du comité exécutif européen en octobre dernier. A ce titre, elle participe à la prise de décision sur la stratégie globale du consortium. Elle est la seule femme, avec une scientifique espagnole, à siéger à ce comité.

“Ce qui est intéressant dans ce projet, c’est de participer à une politique de recherche européenne et d’essayer grâce au flagship de créer des dynamiques porteuses et une synergie entre tous les acteurs de la recherche sur le graphène en France. »

  • Groupement De Recherche Graphène – Nanotubes : Annick Loiseau en est la directrice depuis 5 ans pour le compte du CNRS et anime ainsi l’ensemble de la communauté française de ce domaine. Il est composé d’acteurs aussi variés que des laboratoires universitaires, des unités de recherche du CNRS, des centres de recherche comme l’ONERA et le CEA et des industriels. Son  rôle est de favoriser les coopérations de recherche entre ces différents acteurs et d’organiser la diffusion des résultats.

 

  • Laboratoire d’Etude des Microstructures (LEM, Unité Mixte de Recherche Onera-CNRS) : Annick Loiseau, en tant que directrice de recherche Onera, anime dans ce laboratoire les recherches sur les nanostructures à base de carbone. Une partie de ces recherches s’effectuent en coopération avec plusieurs départements de l’Onera et bénéficient d’un financement propre Onera.

Télécharger le communiqué de presse complet au format PDF