Allez au contenu, Allez à la navigation

RSS

A la une

27.04.2017 - Sécurité-défense

L’ONERA participe au premier conseil scientifique de la gendarmerie

Le 19 avril, le général Richard Lizurey, directeur général de la gendarmerie nationale (DGGN), a installé à la caserne de la Garde Républicaine « Tournon », le Conseil scientifique de la gendarmerie nationale et annoncé la création de l’observatoire national des sciences et des technologies en lien avec la délinquance.

Ce premier conseil scientifique s’est tenu en présence de représentants du monde universitaire, des établissements publics scientifiques (ONERA, CNRS, CEA,), de la DGA, de la CNIL, de la délégation ministérielle aux industries de sécurité et à la cybercriminalité, et de personnalités extérieures (Alain Bauer…). Le DGGN a insisté sur sa volonté d’ouverture pour croiser les approches sur ces sujets complexes, témoignant l’intérêt et la confiance avec la communauté scientifique.

Hébergé par le Pôle judiciaire de la gendarmerie nationale (PJGN), les missions de l’observatoire national des sciences et des technologies en lien avec la délinquance, seront d’organiser les échanges entre la gendarmerie nationale et ses partenaires scientifiques en matière de recherche académique et sur les technologies de rupture, d’innovations et d’évaluation de la menace.

Bruno Sainjon a fait part du soutien de l'ONERA à la démarche engagée par la Gendarmerie Nationale en rappelant quelle s'inscrit dans la continuité du partenariat engagé entre les 2 organismes dès les premiers survols d'installations sensibles par des drones pirates et qui s'est traduit par un accord signé en décembre 2014 par le général Richard Lizurey et Bruno Sainjon. Ce partenariat, renforcé avec les sujets liés à la lutte anti terrorisme, vise à approfondir, par un dialogue régulier, les échanges initiés dans différents domaines tels que : les systèmes de drones, la biométrie, la robotique terrestre et aérienne, la protection et la surveillance de sites, ou encore les technologies liées au Laser, au radar, au brouillage, au traitement de la parole ou à la furtivité...