Allez au contenu, Allez à la navigation

RSS

A la une

27.03.2017 - Aérodynamique

Démonstration à S1MA d’une technologie de laminarité

Un essai de démonstration de laminarité naturelle appliquée aux avions régionaux a été réalisé avec succès dans S1MA – la grande soufflerie de l’ONERA à Modane – en novembre 2016. Cet essai se déroulait dans le cadre du projet Etriolla* (programme européen Cleansky).

Un des enjeux de cet essai était de vérifier qu'une voilure innovante, dessinée par les aérodynamiciens de l’ONERA, présentait une étendue laminaire importante au régime de croisière afin de réduire fortement la traînée aérodynamique.

La métrologie mise en œuvre sur cette maquette de 5,2 m d’envergure (à base de caméra infra-rouge), ainsi que la méthodologie des essais (variations de température de l’écoulement) ont permis d’obtenir des visualisations remarquables des zones laminaires et turbulentes sur l’aile. Une étendue laminaire sur plus de 60% de son extrados et environ 30% de son intrados a été observée au Mach de croisière. Ces résultats sont en accord avec les simulations numériques.

C’est la première fois que ce type d’essai est réalisé pour un avion régional ; une suite est d’ores et déjà envisagée au sein de Cleansky2.  

L’utilisation d’un très grand moyen d’essai comme la soufflerie S1MA, permettant de mettre en œuvre des maquettes de grandes dimensions, est particulièrement bien adaptée à cette démonstration associant étroitement technologie et recherche. Cet essai du projet Cleansky Etriolla n’est sans doute que le premier d'une suite d’essais qui serviront à valider la faisabilité de la technologie de laminarité, naturelle ou non, pour les avions de ligne.


La maquette de voilure d’avion régional laminaire dans la veine de la soufflerie S1MA
         
Visualisation de la nature de l’écoulement à l’extrados de l’aile *

 

Les zones claires attenantes au bord d’attaque de l’aile – partie gauche – sont les zones ou l’écoulement est laminaire. Les parties plus sombres révèlent un écoulement turbulent. Une transition est volontairement déclenchée par des imperfections en surface afin de mieux contrôler les caméras infrarouges (zones sombres en pointe). La méthode de visualisation n’a pas été mise en œuvre dans les zones noires (près du bord de fuite).

 

—  

*Etriolla : Experimental transonic investigations on laminar flow and load alleviation