L'ONERA de A à Z

Moteurs aéronautiques

Moteurs aéronautiques

  • 1 Davantage de précision pour les jets de moteurs aéronautiques

    Pour simuler avec une plus grande précision le développement des jets de moteurs aéronautiques, les ingénieurs de l'Onera ont mis à point un générateur de turbulence synthétique... Des études conjointes numériques et expérimentales réalisées à l'Onera sur les moteurs aéronautiques avaient permis récemment de mettre en avant la forte influence de la turbulence issu du moteur sur le développement du jet
  • 2 Des métaux spécialisés performance et fiabilité pour les moteurs aéronautiques

    Les moteurs d'avion sont constitués de pièces en alliages métalliques. Certaines sont soumises à des températures extrêmes (jusqu' à 1200 °C) et peuvent en cas de rupture compromettre le moteur, voire l'avion entier... Ainsi, l'ONERA est le partenaire des motoristes du groupe Safran, soucieux de développer des moteurs aux rendements toujours améliorés
  • 3 Dans M1, Lacom, Mercato... on prépare les moteurs aéronautiques du futur

    Les bancs de l'ONERA ne sont pas destinés à tester les moteurs avant leur premier vol... Ces outils de recherche simulent des conditions de fonctionnement moteur réalistes: vol de croisière, décollage, réallumage, etc... Ces modèles, intégrés dans des logiciels comme Cedre, permettent d'améliorer encore la conception des futurs foyers de moteur
  • 4 Moteurs d'avions: les trompettes seront muettes (ou presque)

    C' est à cette rude tâche que se sont attelés des chercheurs de l'ONERA, spécialisés dans les matériaux absorbeurs de bruit pour les moteurs aéronautiques. "Les tuyères, ces conduites par lesquelles les gaz de combustion des avions sont éjectés, sont actuellement comme des trompettes: le souffle y produit des sons
  • 5 Injection de carburant dans une chambre de combustion

    La mission de l'unité" Multiphasique Hétérogène "du département Modèles pour l'aérodynamique et l'énergétique [DMAE] est la compréhension et la modélisation des phénomènes liés à l'injection dans les moteurs (aéronautiques ou spatiaux. Nous réalisons des études de base sur chacun des paramètres qui entrent en jeu (pulvérisation, coalescence, rebond, évaporation, etc.).Ces expériences étaient réalisées jusqu' à présent dans des conditions de laboratoire
  • 6 Comprendre la turbulence à l'origine du bruit de jet

    Ces interactions sont des éléments clés dans la génération du bruit des jets issus des moteurs aéronautiques. Partager
  • 7 Du réservoir aux émissions, la qualité " kérosène " est le standard

    Les biocarburants doivent s'adapter aux moteurs aéronautiques, et non l'inverse: être" drop in", prêts à l'emploi dans les moteurs existants. Les chimistes de l'ONERA explorent le comportement du carburant de référence dans toute sa chaîne de fonctionnement et mettent en place les outils pour s'assurer de la conformité des nouveaux
  • 8 D'étonnants capteurs en couches minces

    "Ces technologies sont de plus en plus demandées, en particulier par des groupements d'industriels des moteurs aéronautiques et des turbines à gaz américains ou européens. Le développement de ces technologies couches minces est désormais une de leurs priorités
  • 9 Sans titre

    Dans cadre de la combustion des moteurs aéronautiques, des injecteurs de type airblast sont utilisés. Un fort écoulement d'air va perturber le carburant qui est ainsi pulvérisé en fines gouttes dans la chambre de combustion
  • 10 Des composites pour diminuer la masse et augmenter la température d'utilisation

    Les composites à matrice céramique (CMC) ont de l'avenir dans les applications à haute température: moteurs aéronautiques (turbomachines), structures échauffées par la vitesse, alors que les composites à matrice organique (CMO) sont couramment utilisés pour les structures (ailes, fuselage. Pour les arrière corps de moteurs, l'ONERA développe des CMC oxyde oxyde, en partenariat avec une PME