L'ONERA de A à Z

Température des gaz

Température des gaz

VOIR AUSSI : haute température
  • Numéro 3, novembre 2011 Matériaux haute température

    ce numéro 3 d’Aerospace Lab est consacré aux matériaux haute température. Dans le domaine des métalliques c’est une classe de matériaux qui a été depuis près d’une cinquantaine d’années à la pointe des recherches et développements menés à l’Onera. Beaucoup de nouveaux matériaux et de procédés d’élaboration ont été brevetés dans ce domaine, et corrélativement les recherches ont été menées à niveau international durant cette période.

  • 1 Sans titre

    La température des gaz chauds dans une chambre de combustion aéronautique atteint des valeurs supérieures à la température de fusion de ses parois. Ces dernières doivent donc être refroidies pour assurer le bon fonctionnement du moteur
  • 2 D'étonnants capteurs en couches minces

    Dans ce domaine, cette équipe développe également des concepts novateurs de mesures simultanées du coefficient d' échange convectif et de la température des gaz. "Il s'agit d' éliminer tout système de mesure dans l'écoulement et d' évaluer le coefficient d' échange et la température du gaz uniquement à partir de un multicapteur pariétal", précise l'ingénieur du Centre de Châtillon
  • 3 Microstructure céramique pour aubes de turbine

    Pour atteindre des températures de gaz pouvant aller jusqu' à 1600 °C dans les turbomachines (1) de nouvelle génération, la solution consiste à utiliser des aubes de turbine refroidies en superalliage (2) à base nickel qui doivent être également revêtues d' une barrière thermique (3) comme la zircone (4
  • 4 La métallurgie numérique

    De plus, améliorer le rendement des moteurs passe par une augmentation de la température des gaz de combustion et requiert en conséquence une optimisation poussée du comportement mécanique à haute température des matériaux. Modéliser finement le comportement et l'endommagement de ces matériaux en lien avec leurs microstructures est donc crucial pour la conception de matériaux et de pièces de futurs moteurs plus performants et plus fiables (diminution des coûts de maintenance et amélioration de la sûreté des aéronefs
  • 5 LACOM : un outil innovant au service des motoristes

    Rappelons que dans une chambre de combustion, les conditions de fonctionnement dans les moteurs actuels sont de ordre de une trentaine de bars- l'objectif à court terme étant de 40 bars- avec une température des gaz à l'entrée de la turbine d' environ 1 500 ° C.Autrement dit, ces processus restent très complexes et difficiles à appréhender
  • 6 Protection rapprochée grâce aux céramiques

    La température des gaz de combustion peut s'élever jusqu' à 1600 °C, et même si les aubes des turbines n' atteignent pas ces températures, leurs matériaux constitutifs sont mis à rude épreuve. Or, le souci d'améliorer le rendement nécessite d'augmenter encore les températures de combustion et les alliages métalliques, mêmes plus performants, ne peuvent plus suivre
  • 7 Domaine Physique | thématiques de recherche du département Physique, instrumentation, environnement, espace (DPHY)

    Banc de spectroscopie Raman Cohérent femtoseconde Une architecture laser innovante a permis le montage d' un tel banc CARS femtoseconde fonctionnant à haute cadence (1- 5 kHz).Développé pour la mesure de température dans les gaz, il a été déployé avec succès sur le banc de combustion aéronautique représentatif de l'ONERA MICADO
  • 8 Plasma au Palais

    Des électrons libres et des ions positifs peuvent cependant apparaître si l'on soumet le gaz à un champ électrique de forte intensité ou à des températures suffisamment élevées, si on le soumet à un bombardement de particules ou encore s'il est soumis à un champ électromagnétique très intense... Les particules lourdes neutres ou ioniques ont même température de ordre de 300 à 1500 degrés K. Le gaz est faiblement ionisé avec un taux d' ionisation compris entre 10- 6 et 10- 2 (Plasma hors équilibre