IMOTHEP : workshop autour de la propulsion hybride électrique

Les 29 et 30 novembre 2023, dans le cadre du projet IMOTHEP, ambitieuse initiative de recherche sur la propulsion hybride électrique pilotée par l'ONERA et financée par la Commission européenne dans le cadre d'Horizon 2020, un workshop sur le sujet a été organisé avec le Partenariat Clean Aviation (CAJU).

Pendant ces deux jours à Bruxelles, une soixantaine de participants issus de l'industrie, de la recherche, de CINEA (Agence exécutive européenne pour le climat, les infrastructures et l'environnement), de CAJU et de l'AESA (Agence européenne de la sécurité aérienne), couvrant 18 projets dans le cadre des programmes H2020/Horizon Europe et Clean Sky2/Clean Aviation, ont partagé la vision des acteurs européens sur la propulsion hybride et ses perspectives.

L'objectif premier du projet IMOTHEP est d'acquérir une meilleure vision du bénéfice potentiel de la propulsion hybride thermique électrique pour réduire les émissions de CO2 des avions commerciaux. Il étudie pour cela différentes configurations d'avions régionaux et électriques en relation étroite avec la conception de la chaine électrique associée et de ses composants. A partir de ses conclusions, le projet doit également produire une feuille de route pour le développement de cette technologie.

"Lors de la conférence EASN l'année dernière à Barcelone, nous avons pu observer une grande diversité de points de vue sur l'hybridation", explique Philippe Novelli, Directeur Propulsion Aéronautique et Environnement à l'ONERA et coordinateur du projet. "Dans la perspective de produire une feuille de route pour le développement de la propulsion hybride, nous avons pensé, avec Jean-François Brouckaert du CAJU, qu’il serait utile de rassembler tous les acteurs du sujet pour partager leurs points de vue et aboutir à un consensus sur l'utilisation potentielle et les avantages de l'hybridation, ainsi que sur les défis qui doivent être relevés pour son développement".

Les cinq sessions de l'événement ont abordé successivement les systèmes électriques, les architectures des systèmes de propulsion, la certification et les concepts d'aéronefs. Deux tables rondes ont permis de discuter les perspectives de la propulsion hybride ainsi que les priorités de recherche pour son développement.

L'événement a été une véritable occasion de mieux comprendre le paysage actuel des développements technologiques pour les solutions hybrides-électriques et à hydrogène pour l'aviation. Les discussions ont mis en évidence que les applications à court rayon d'action (commuter et régional) sont la première cible de l'hybridation dans les années à venir. Les systèmes électriques et l'électronique de puissance sont déjà en cours de développement pour une distribution électrique en 800 V DC qui semble applicable aux avions à court rayon d'action. Cependant, un effort important de maturation et de démonstration est encore nécessaire en vue d'une entrée en service en 2035, en particulier lorsque l'on vise des niveaux de puissance supérieurs à 1 MW. L'électrification basée sur les batteries est probablement la technologie la plus accessible à court terme. Les piles à combustible offrent probablement un potentiel plus élevé de montée en puissance mais nécessitent certainement des développements plus longs. Quelle que soit la solution retenue, les délais sont courts et l'ambition est grande pour atteindre les objectifs de réduction d'émissions des aéronefs.

IMOTHEP implique 27 partenaires européens (dont Airbus, Leonardo, Safran, et des partenaires de l'EREA) et deux canadiens (CNRC et Université de Toronto). Cinq départements de l'ONERA participent aux travaux (Traitement de l’information et systèmes, Aérodynamique, Propulsion et Energétique, Electromagnétisme et radar et Physique).

www.imothep-project.eu

 

Retour à la liste