Prix scientifique

Le prix ONERA 2018 « Combustion » de l’Académie des sciences célébré à Palaiseau

Depuis 2018, l’ONERA est partenaire de l’Académie des sciences qui organise le prix ONERA des sciences mécaniques pour l’aéronautique et l’aérospatial. Le premier lauréat est Vincent Moureau, spécialiste en simulation numérique de la combustion, chargé de recherche au CORIA, laboratoire du CNRS à Rouen.

Sébastien Candel, Bruno Sainjon, le lauréat Vincent Moureau, Stéphane Andrieux Crédit photo : V. Gallina

Sébastien Candel, Bruno Sainjon,
le lauréat Vincent Moureau,
Stéphane Andrieux.
Crédit photo : V. Gallina

Ce 7 février, l’ONERA célébrait ce prix en son centre de Palaiseau , en réunissant les personnalités du domaine - académiques et industriels.

La matinée a été introduite par Sébastien Candel, président de l’Académie des sciences en 2018 et également président du jury ayant désigné le lauréat, et par Stéphane Andrieux, directeur scientifique de l’ONERA. Laurent Jacquin, directeur scientifique du domaine concerné cette année* par le prix – Mécanique des fluides et énergétique –, a introduit les trois présentations scientifiques de la matinée :

  • Nicolas Bertier, ONERA, a présenté l’approche ONERA pour relever les défis de la simulation numérique en combustion pour les systèmes propulsifs aéronautiques et spatiaux
     
  • Cornelia Irimiea, jeune embauchée ONERA, a présenté un état de l’art des techniques les plus innovantes pratiquées en combustion
     
  • Enfin, Vincent Moureau, le lauréat, a présenté quelques facettes des travaux qui lui ont valu d’être distingué, en matière de simulation numérique des flammes prémélangées et de l’atomisation primaire du carburant injecté dans des foyers aéronautiques.
Combustion de gouttes. Chambre PRECCINSTA. Source CNRS/CORIA/V. Moureau

Combustion de gouttes. Chambre PRECCINSTA.
Source CNRS/CORIA/V. Moureau

Bruno Sainjon, président-directeur général de l’ONERA a conclu la cérémonie en se félicitant de voir réunis dans un esprit collectif à Palaiseau un grande nombre des principaux acteurs de la recherche française sur la combustion mais aussi des industriels, toujours en quête auprès des scientifiques de plus de performance et de moindre impact sur l’environnement.

Bruno Sainjon a réaffirmé la nécessité pour l’ONERA de collaborer avec ses pairs, car si l’ONERA est présent sur tout le spectre de la recherche – du fondamental à l'appliqué et à l'innovation – il doit s'appuyer sur l'ensemble de la communauté pour remplir sa mission de progrès et de transfert scientifique.

La clôture de la cérémonie a eu lieu avec la remise au lauréat de la médaille de l’ONERA.

La trentaine de directeurs de recherche et de responsables industriels présents, invités par la direction scientifique générale, ont su apprécier ces présentations faites par cette nouvelle génération de chercheurs, qui « jongle » avec les maillages adaptatifs dynamiques à milliards de tétraèdres et des calculateurs à dizaines de milliers de cœurs de processeurs ou bien avec la « PIV *» à haute résolution. La relève est assurée !

 

*Ce prix ONERA  de 10 000 € est conçu pour être décerné alternativement dans les domaines de la mécanique des fluides et de la mécanique des solides.
*PIV : Vélocimétrie par imagerie de particules

Retour à la liste