L'ONERA de A à Z

Assurer la sécurité

Assurer la sécurité

  • 1 Premiers_pas_VOS1_2015_10_15

    La vision SNCF Le réseau SNCF Un des plus complexe et dense d'Europe 58.000 km de voies 14.000 km de lignes électrifiées 2.500 km de Lignes à Grande Vitesse 17 000 trains par jour 10 millions de passagers par jour Pour assurer la sécurité du trafic le réseau doit être inspecté régulièrement 15 La vision SNCF Les drones: 1
  • 2 Respectez les distances de sécurité !

    Ces tourbillons sont gênants aux abords des aéroports car ils imposent aux avions de respecter entre eux une grande distance pour assurer la sécurité. Invisibles en conditions normales, ils sont difficiles à étudier
  • 3 Interactions humaines avec des systèmes de plus en plus automatisés

    Comme tout pilote d'aéronef, le pilote de drone doit assurer la sécurité du vol et notamment le" voir et éviter. Il doit pouvoir appliquer en connaissance de cause les instructions du contrôle aérien, et lorsque la séparation est de son ressort, maintenir son drone à distance de sécurité des autres appareils
  • 4 De l'air pour le trafic aérien

    Dans cette simulation réaliste, chaque avion suit un contrat 4D, calculé pour assurer sa sécurité... La notion de contrat 4D provient du projet européen Ces contrats 4D sont calculés à avance, pour tous les avions, de manière à assurer la sécurité des vols
  • 5 Modélisation de l'amerrissage : une première mondiale !

    Eric Deletombe estime qu' à avenir, "les organismes de certification aéronautique risquent d'exiger des constructeurs qu' ils s'assurent de la sécurité des passagers et de l'équipage en limitant le traumatisme consécutif à certaines situations de crash. C' est dans ce cadre que s'inscrivent les travaux menés par l'unité RCS à sein de consortium CRAHVI, en particulier sur la modélisation de l'amerrissage
  • 6 Drones : l'État fait appel à l'ONERA

    Afin de garantir la sécurité des opérations, de nouveaux types d'aéronefs doivent être mis en oeuvre, qu' il va falloir concevoir et opérer différemment, en particulier en automatisant le pilotage hors vue ou encore en assurant une géolocalisation très fiable des appareils. Par ailleurs, de nombreuses questions se posent: comment former les pilotes de ces objets, très différents des avions de par leur poids et leur taille
  • 7 Une expertise et des outils pour répondre à une forte exigence de sécurité

    Alors que la certification au feu de ces matériaux est établie expérimentalement à moyen de essais feu standards (normes ISO et FAR), l'ONERA mène des recherches pour comprendre les phénomènes physiques en jeu, assurer une meilleure gestion des marges de sécurité et anticiper les problématiques nouvelles
  • 8 Premiers vols d'Eole, démonstrateur d'un aéronef automatisé et réutilisable pour mettre en orbite des nano-satellites

    Ainsi, l'IPSA a conçu la fusée expérimentale, l'UEVE le dispositif assurant son portage et son largage et l'ISAE a réalisé des essais de flexion sur la voilure... Il a également établi les lois de pilotage guidage et analysé les cas de pannes potentielles pour déterminer les procédures de sécurité
  • 9 Le général d'armée aérienne Vincent Carré rejoint l'ONERA

    Il a une double mission: conseiller militaire du président Bruno Sainjon et directeur de la sureté, sécurité et qualité... A occasion, il assure le suivi pour compte de l'Armée de l'air du système de veille spatiale Graves
  • 10 CP - Conventions DGAC ONERA

    Ces tourbillons imposent aux avions de respecter entre eux une distance règlementaire pour assurer la sécurité à l'atterrissage. C' est par ailleurs le mélange de ces tourbillons avec les jets issus des turboréacteurs qui crée les trainées de condensation que l'on peut observer dans le ciel sous la forme de traces blanches