L'ONERA de A à Z

Barrières thermiques

Barrières thermiques

VOIR AUSSI : aubes de turbine
  • 1 invitation_soutenance_FPerrudin

    Contribution au développement des barrières thermiques en ZrO2... DGA Résumé L'ingestion de sables et de cendres volcaniques par les moteurs d'avion conduit à la formation de dépôts silicatés (CMAS) qui s'infiltrent dans la porosité du revêtement barrière thermique (BT) en zircone yttriée des aubes de turbine
  • 2 Protection rapprochée grâce aux céramiques

    Champ de température dans un volume de barrière thermique élaborée par évaporation, reconstruit pour mener des calculs de conduction thermique... D'où la nécessité de développer des barrières thermiques en céramique pour en revêtir les aubes des turbines... Les avions plus récents disposent en effet de barrières thermiques en céramique
  • 3 Succès pour la microindentation à haute température

    Systèmes multicouches protégeant les aubes de turbines de réacteurs, les barrières thermiques sont un sujet fort à l'Onera... Ainsi a germé l'idée du premier prototype d'appareil de microindentation à 600 ° C."Rémy Mevrel, le responsable d'un projet de recherche pour les barrières thermiques m' a demandé en 1996 de le développer pour caractériser ces matériaux en micromécanique" explique cet ingénieur du CNAM dont le mémoire de fin d'études traitait déjà en 1993 de la conception de ce type d'appareil
  • 4 Microstructure céramique pour aubes de turbine

    Pour atteindre des températures de gaz pouvant aller jusqu' à 1600 °C dans les turbomachines (1) de nouvelle génération, la solution consiste à utiliser des aubes de turbine refroidies en superalliage (2) à base nickel qui doivent être également revêtues d'une barrière thermique (3) comme la zircone (4
  • 5 L'ONERA au Forum Innovation DGA 2016

    REPCOAT sur la réparation des matériaux (Réparation locale par le procédé LPPR de barrières thermiques endommagées sur composants de turbine), FLOAT sur la liaison optique en environnement marin (Faisabilité liaison optique en atmosphère turbulente) et GIRAFE sur la gravimétrie à atomes froids (Gravimètre interférométrique de recherche à atomes froids, embarquable
  • 6 Figure dendritique

    Des études prospectives récentes montrent que pour les aubes de turbine où la température de paroi atteint actuellement 1050 °C à 1100 °C, l'optimisation des compositions des alliages métalliques employés (superalliages* à base de nickel) et des procédés d'élaboration, l'amélioration des circuits internes de refroidissement des pièces et l'emploi de barrières thermiques* ne permettront pas d'atteindre les températures de paroi visées, supérieures à 1250 °C
  • 7 DMAS - Matériaux et structures

    En privilégiant une approche thermodynamique et physicochimique le but est d'obtenir des systèmes multi matériaux répondant aux exigences des futures générations d'aéronefs et de leur motorisation (barrières thermiques, revêtements protecteurs, matériaux architecturés notamment par fabrication additive
  • 8 1984 à 1996 - Les nouvelles orientations

    En qui concerne les matériaux, on peut noter le développement des superalliages monocristallins pour les aubes de turbines du moteur Snecma M88 (Rafale) et des études pour la protection thermique des aubes (barrières thermiques. International
  • 9 Projets ANR avec l'ONERA, en cours et terminés

    RepCoat- Réparation locale par le procédé LPPR de barrières thermiques endommagées sur composants de turbine. ONERA leader, avec CRMA, AIA Bordeaux, IRCP
  • 10 La chasse au givre commence ici

    Celui qui dégrade le plus les performances de l'avion a lieu lorsque la température est proche de zéro, il est appelé" la barrière de regel en aval... D'après Didier Guffond, de l'air à 80 °C pourrait suffire, à condition de augmenter les échanges thermiques entre la voilure et l'extérieur