L'ONERA de A à Z

Facteur humain

Facteur humain

  • 1 Directions de programme

    La Direction de Programme Système de Transport Aérien coordonne les recherches menées à l'ONERA dans domaine de la planification des trajectoires, la séparation des trajectoires 4D, l'organisation de l'Espace aérien, l'impact environnemental des vols, les concepts opérationnels (contrats 4D, gestion du trafic des drones et systèmes de CNS (Communication- Navigation- Surveillance) associés, la modélisation des concepts opérationnels à des fins de vérification et de validation, la prise en compte des facteurs humains dans l'ATM futur très automatisé, la prise en compte de critères de performances comme l'efficacité des vols, la sécurité et la sûreté, l'impact environnemental
  • 2 Et l'homme dans tout ça ?

    D' où l'intérêt des recherches sur les facteurs humains, indispensables pour améliorer la sécurité et diminuer les nuisances... Les seules enquêtes avaient lieu après coup ",raconte Laurent Chaudron, qui mène des recherches sur les facteurs humains au Département Commande des Systèmes et Dynamique du Vol (DCSD) de l'Onera, à Toulouse et Salon de Provence
  • 3 Drones : l'État fait appel à l'ONERA

    Ceci est étudié plus précisément dans la convention PHYDIAS, financée par la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) :évaluation des risques des opérations et systèmes de drones, impact de l'aérologie sur le trafic à basse altitude, facteur humain et télé opération, avionique autonome et garanties sur les traitements d'images de caméras embarquées
  • 4 Interactions humaines avec des systèmes de plus en plus automatisés

    Pour les drones aussi, les facteurs humains sont importants. Tandis que la législation n' autorise pas encore les aéronefs télépilotés à évoluer dans l'espace aérien fréquenté par les appareils pilotés, l'ONERA mène des recherches sur leur intégration dans le trafic aérien
  • 5 Après Earth et Mars, Venus ?

    "Les spécialistes des facteurs humains vous rétorqueront qu' un pilote risque d'être moins impliqué si l'on ne fait appel à lui qu' en cas de situations graves", souligne cet ingénieur de recherche du Département Commande des systèmes et dynamique du vol (DCSD), spécialiste de l'étude des facteurs humains