L'ONERA de A à Z

Satellite Microscope du CNES

Satellite Microscope du CNES

  • 1 La mission Microscope

    Alors que la meilleure mesure du Principe d' équivalence, pilier de la relativité générale, n' avait pas été dépassée depuis 10 ans, les premiers résultats du satellite Microscope du CNES, équipé des accéléromètres de l'ONERA, permettent de faire aujourd' hui 10 fois mieux. Ces résultats démontrent, avec une précision inégalée, soit 2 10 -14, que les corps tombent dans vide avec la même accélération, quelle que soit leur composition
  • 2 ALUMNI ONERA - conférence MICROSCOPE

    les premiers résultats du satellite Microscope du CNES. équipé des accéléromètres de l'ONERA, permettent de faire aujourd' hui 10 fois mieux
  • 3 Mission Microscope : les premiers résultats confirment la théorie d'Einstein

    Alors que la meilleure mesure du Principe d' équivalence, pilier de la relativité générale, n' avait pas été dépassée depuis 10 ans, les premiers résultats du satellite Microscope du CNES, équipé des accéléromètres de l'ONERA, permettent de faire aujourd' hui 10 fois mieux. Ces résultats démontrent, avec une précision inégalée, soit 2 10 -14, que les corps tombent dans vide avec la même accélération, quelle que soit leur composition
  • 4 Les premiers résultats du satellite MICROSCOPE confirment la théorie d'Albert Einstein avec une précision inégalée

    Alors que la meilleure mesure du Principe d' équivalence n' avait pas été dépassée depuis 10 ans, les premiers résultats du satellite MICROSCOPE du CNES, équipé des accéléromètres de l'ONERA, permettent de faire aujourd' hui 10 fois mieux
  • 5 Einstein avait raison !

    En 2017, les premiers résultats du satellite MICROSCOPE du CNES, équipé des accéléromètres de l'ONERA, permettaient d' améliorer la précision du test Principe d' équivalence (ou universalité de la chute libre) à un niveau qui l'avait placé en référence mondiale... Ils ont valu à quatre membres de l'équipe MICROSCOPE de recevoir le prix Servant de l'académie des sciences en 2019.Depuis 2017, 15 fois plus de mesures ont été accumulées jusqu' à la désorbitation du satellite en octobre 2018.L' équipe scientifique a analysé la totalité des données et a réussi à repousser encore les limites du test en faisant 10 fois mieux qu' en 2017.En comparant les accélérations de chute libre de deux corps de compositions différentes, les équipes en charge de MICROSCOPE démontrent que leur écart relatif est inférieur à quelques 10- 15