L'ONERA de A à Z

Système de surveillance de l'espace

Système de surveillance de l'espace

  • 1 20230621 CP ONERA Astareon

    Des ingénieurs experts du système de surveillance de l'espace GRAVES et des opérations associées forment le noyau d' expertise technique d' ASTAREON. Dès le début 2024, ASTAREON pourra commercialiser des données de surveillance des objets en orbite basse, en s'appuyant sur la première station de réception passive MEDOC en cours de développement par l'ONERA
  • 2 Quand l'astronomie de l'extrême prépare la surveillance de l'Espace

    De quoi donner des idées sur les performances que pourrait atteindre un système de surveillance de l'espace (Space Situational Awareness [SSA]), chargé de démasquer des satellites aux intentions inamicales... Ces réussites dans domaine de l'astronomie, couplées aux développements en cours pour la défense, ouvrent la voie à des systèmes opérationnels de surveillance de l'espace dans le domaine visible, complémentaires des instruments déjà en service opérant aux longueurs d' onde radar
  • 3 1er système européen de veille spatiale GRAVES

    Entré en service opérationnel en 2005, le système de surveillance de l'Espace GRAVES (Grand Réseau Adapté à la Veille Spatiale) détecte les objets en orbite basse, entre 400 et 1000 km d'altitude. Il est constitué d'un système radar fixe implanté sur deux sites, qui observent les cibles traversant le ciel
  • 4 Thierry Michal président de l'ONERA par intérim

    Parallèlement, il a assuré dès 1993 la responsabilité de l'ensemble des études qui conduiront au développement et à la mise en service du système français de surveillance de l'espace GRAVES en 2005. Thierry Michal a été auditeur du Centre des Hautes Etudes de l'Armement (CHEAr) en 2000 ainsi que du Cycle des Hautes Etudes Européennes de l'ENA (2009- Promotion Valery Giscard d'Estaing
  • 5 Surveillance de l'Espace - un savoir faire historique à valoriser

    MEDOC, le nouveau système radar de l'ONERA, offrira à sa filiale Astareon une capacité de production de services de surveillance de l'espace. L'ONERA dispose d' un riche savoir faire historique en surveillance de l'espace, notamment avec le système GRAVES, en service opérationnel à profit de l'Armée de l'Air et de l'Espace depuis 2005 et dont la rénovation et améliorations de performances se poursuivent
  • 6 L'ONERA à l'université d'été de la Défense

    A occasion de l'UED 2019, qui se tient sur la base aérienne d' Avord, près de Bourges, les 12 et 13 septembre, l'ONERA expose une maquette de son système de surveillance spatiale Graves, à la demande de la DGA... Outre le sujet de la surveillance spatiale, l'ONERA se positionne sur d'autres thématiques liées à l'espace, qu' il dévoile dans son recueil
  • 7 Nostradamus peut surveiller les mouvements aériens à plus de 3000 km de distance

    Une innovation dont profitera le programme national Spationav, destiné à rénover le système côtier de surveillance et de sécurité. Ce démonstrateur radar est en effet capable de visualiser depuis le centre de la France tout l'espace aérien à dessus de la Méditerranée
  • 8 Une équipe ONERA 2e sur 323 au challenge "Sky for All" de la NASA

    Le défi était d' imaginer l'espace aérien en 2035 et de concevoir un système de gestion du trafic aérien efficace et sûr. 323 équipes de 39 pays différents ont répondu en proposant des concepts et des technologies ATM (Air Traffic Management) innovants facilitant une transition vers un espace aérien comprenant un trafic dense, diversifié et autonome
  • 9 Graves : "bon pour le service" dès l'automne

    Un système qui garantit l'indépendance de notre surveillance spatiale... "C' est donc tout l'intérêt de disposer de son propre système de surveillance spatiale et de se garantir ainsi contre un éventuel arrêt de la distribution de ces données", constate Jacques Bouchard. En décembre 2004 s'est déroulée la première campagne d' essai de fonctionnement de Graves, le système de veille spatiale conçu et développé par les équipes de l'Onera pour compte de la Délégation Générale pour l'Armement
  • 10 Communiqués de presse

    L' ONERA crée ASTAREON, sa première filiale, pour valoriser son savoir faire historique en surveillance de l'espace. Le 28 novembre 2023, à sein de un consortium international, dirigé par l'université Macquarie de Sydney, l'ONERA et ses partenaires ont remporté un appel d' offres de la NSF (US National Science Foundation) de plus de 10 millions de dollars pour concevoir et réaliser un système d' optique adaptativ